[Morceau(x) de vie(s) n°1] : Accueillir des sans-abris chez soi.

Bonsoir à toutes et à tous,

Me revoici aujourd’hui pour entamer une nouvelle rubrique, qui traite de morceau(x) court(s) ou moins court(s) de ma/ta/sa/notre/votre/leur vie, selon l’échelle à laquelle tu te places…

Comme vous le savez, je suis enfin rentrée dans ma belle Angers, ma ville d’adoption mais celle que j’aime tant … ! Celle dans laquelle j’aime flâner, même sans but précis, en chantonnant les airs qui me passent par la tête … Je me sens si bien que j’ai décidé d’y investir, mais nous verrons cela bien plus tard.

C’est alors que je me baladais en ville, à la recherche de lieux où déposer un énième CV, en vue d’un nouvel entretien, et en vue d’un nouveau job ! Je me suis retrouvée face à cet homme, que j’avais déjà vu trois semaines auparavant (mon compte Instagram peut en témoigner …), en train de faire des bulles de savon avec du Paic, deux baguettes en bois et un élastique. Mais surtout, avec un enfant … Lui ne se souvenait pas de moi, son amie non plus. Pourtant, j’ai engagé la conversation et lui ai demandé s’ils avaient passé de bonnes fêtes. Après quelques échanges, je leur proposai mon aide, que ce soit pour porter des affaires, donner des couvertures, acheter de la nourriture ou des boissons chaudes ou bien un repas. Puisque je voyais que le “deal” avait l’air compliqué à accepter pour eux, je décidai de faire mes courses et de repasser une heure plus tard afin de déterminer l’aide que je pourrais enfin leur apporter. Chose promise, chose due. Je les retrouvai donc une heure et quelques instants plus tard, au même endroit, avec un petit garçon encore plus mignon que le précédent, qui ne voulait plus partir car il avait enfin compris comment faire les fameuses bulles de savon … Je décidai de les inviter à manger une bonne raclette et c’était parti : nous voilà dans la voiture, à pousser le fauteuil que je devais monter depuis si longtemps déjà, mes livres de classe et le reste afin d’accueillir ces deux individus, accompagnés de leur chien. Nous avons beaucoup discuté depuis et il est maintenant plus d’une heure et demie passée lorsque je vous écris ces quelques lignes. Ces personnes, Pascal et Christelle, sont alors dans mon salon, sur le canapé-lit en train de regarder la TV avec leur chien au bout des pieds … C’est un sentiment si simple et si pur que rien ne pourrait gâcher mon bonheur, le Bonheur que j’ai, tout simplement, à les recevoir chez moi… Je leur ai fourni le gîte, le couvert, quelques habits, une bonne douche et des produits d’hygiène pour la suite, des jus de fruits, des gâteaux et d’autres aliments pour demain et la fin de semaine, un vieux portable qui traînait au fond de ma boite, sous la table basse et voilà… Un sourire, des paroles, des constats sur la société actuelle, toujours les mêmes, des histoires de tatouages, de caravanes et j’en passe… Mais qu’est-ce que je me sens bien ! Et pourtant, comme je le leur ai dit, je me sens toujours un peu égoïste, je ne saurais dire pourquoi … Peut-être parce que demain, je sais que ce sera fini, que mon utilité aura pris fin alors que cette saveur est si particulière…

Certes, je vous mentirais en vous disant que je ne me suis pas inquiétée… Mais j’ai bien fait de suivre mon instinct ! Ce n’est que du Bonheur, de la Joie, de la Solidarité, du Partage comme le dit Pascal, avec ses étoiles tatouées au coin de l’oeil … Ils sont beaux, amoureux, d’âges très différents et pourtant tellement vrais, tellement eux ! Je ne saurais dire si je les considère comme amis, comme mes amis, mais une chose est sûre : je renouvellerai l’expérience !

C’est tellement magique, comme sentiment ! Je ne peux que vous inciter à faire de même… Je ne sais pas si vous avez vu cette vidéo d’Alex et PJ, les Youtubeurs de la chaîne BodyTime, mais si vous pouviez les tagguer sur cet article, ce serait super de voir que leur vidéo m’a réellement motivée à agir comme eux … Certes, je suis seule en ce moment, mais justement, j’ai toute la place pour recevoir, mes amis ou des inconnus …

Et pourtant… On dit bien aux enfants de ne pas parler aux inconnus, que l’on ne sait pas ce qui peut nous arriver, ou encore ce qu’ils peuvent nous faire …

Une belle leçon d’humanité, cinq ans de pris en une soirée et de très très bons et beaux souvenirs, en compagnie de ces deux personnes et de ce chien… A refaire, sans hésiter ! Pour leur plus grande Joie et pour mon plus grand Bonheur !

Roseline ❤

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s