” Fall in Love with the process & the Results will come “

Bonsoir à toutes et à tous,

Me revoici aujourd’hui pour un article qui finalement arrive plus tôt que prévu ! Je ne pensais pas aborder ce sujet de suite, mais il se trouve que la citation du titre reflète assez bien mon état d’esprit du moment, alors c’est parti !

Pour les non-anglophones, en voici (la) ma traduction :

” Commence par tomber sous le charme du processus et les résultats suivront.”

Alors, pourquoi cette phrase, me demanderez-vous ? Et pourquoi maintenant ?

Je dirais tout simplement que c’est ce qu’il s’est passé avec mon séjour en Chine, à Shanghai. Le processus dans lequel nous nous sommes retrouvés, avec Monsieur T. fut à peu de choses près le suivant :

d’abord une proposition d’emploi de la part de notre ami en Chine depuis maintenant plus de deux ans, puis la phase de questionnement(s), ensuite le moment de se décider/lancer, alors la période de préparations : l’envoi du traditionnel CV (en anglais) et de la lettre de motivation et l’entretien audiovisuel puis une réponse favorable et on peut dire qu’un nouveau processus commençait.

Recommencer des préparatifs (administratifs, matériels, organisationnels, etc), planifier le départ (et le retour) jusqu’au jour J !

Avec le recul, ce ne fut pas la période la plus simple de notre vie, de prendre ces décisions, celle de ne pas partir à deux également ; mais ce fut un processus tellement simple, au final … Je me souviens encore des paroles de notre ami qui était déjà là-bas, pour essayer de nous/me convaincre et c’est vrai qu’il avait raison ! (si tu passes par là, MERCI infiniment pour tout ce que tu as fait/fais pour Nous, je sais que je ne te remercierai jamais assez …)

Le processus fut donc assez simple, logique et bien un enchaînement de faits, comme la définition le laisse entendre.

Pour en revenir à mon ressenti, j’ai d’abord ressenti le manque. Le manque de l’être aimé et puis, je me suis rendue compte de ce bénéfice que Monsieur T., mais également moi-même allions en tirer. Rapidement, il me confia qu’il ne souhaitait pas/plus rentrer et commença alors un troisième processus, pour moi. D’abord me mettre petit-à-petit dans l’idée que nous pourrions passer quelques années de notre (courte) vie à Shanghai, puis rapidement l’Envie, l’Impatience de venir Le retrouver, afin de savoir si oui ou non je serais favorable à ce projet. Enfin, dernièrement, ce voyage d’un mois…

Un mois magique. Un mois extraordinaire. Une adaptation presque naturelle. Des découvertes et des rencontres que je n’aurais jamais pu faire ailleurs et très vite : une certitude. Celle d’être Nous deux sur la même longueur d’ondes. Oui, nous voulons y rester ; oui, nous voulons construire un bout de notre vie là-bas.

Je vous mentirais en vous confiant que le retour ne fut pas douloureux. Mais une chose est sûre : je vais revenir. Partir pour mieux revenir. Voilà une phrase anodine, qui pourtant me ravit.

Pour conclure, que vous dire d’autre à part que je sais à quel point les sacrifices ont pu et seront encore difficiles (rien que le fait de ne pas vivre ensemble plus de quelques mois cette année…) mais je sais que c’est pour notre bien. Pour un futur encore meilleur que le présent qui est déjà si surprenant ! (Vous vous souvenez, cette histoire de roue qui tourne en ma faveur …)

Je vous souhaite donc de vivre autant de processus que nécessaires dans votre vie. De savoir les déceler pour mieux les préparer ; puis de vous épanouir lors des résultats ou de la réalisation de ceux-ci.

Roseline ❤

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s